Bonjour à vous tous,

 

J'ai cette chance d'avoir pour voisine Sabine Hartwich, créatrice de bijoux et son mari Christian, photographe, un couple charmant.

Partir au bout du monde pour faire de vraies rencontres a toujours été pour moi un moteur de joie et je me rends compte que, ici et maintenant, je suis entourée de gens passionnants !

Voici donc le travail de Sabine, suite à la conversation que nous avons eue par cette belle matinée d'automne.

Un atelier dans un cadre verdoyant

Son installation à Wavre, dans un lieu authentique avec un beau jardin lui donne envie de travailler de ses mains. Elle se “fait la main” en créant, testant, essayant de multiples voies dans la sculpture de différents matériaux : les fils d’argent et les plaques d’argent, les pierres précieuses, les perles, le bois précieux. "Les pierres et le bois ajoutent de la couleur au bijou".

Travail du bois et sciage au bocfil d'une plaque d'argent

atelier en été 1atelier en été 2

atelier en été 3

Ponçage des bois précieux : remarquez les jolies couleurs qui se mélangent !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle se passionne, évite les répétitions car la routine l’ennuie. Elle s’essaie à des techniques différentes pour créer de belles choses et trouver son style.

Ainsi naissent des beaux bijoux en matière naturelle, pièces uniques qui s’inscrivent dans un esprit de lutte contre l’industrialisation, les matières plastiques et autres, les surplus de fabrication que celles-ci génèrent, les pacotilles faites par les Chinois au laser, pour un retour à la nature qu’elle préfère.

“Un bijou ne doit pas être parfait mais bien fait” dit-elle. Certains portent de petites marques qui montrent qu’ils ont été faits artisanalement.

Ses projets

Elle réfléchit, dessine. Les problèmes, les énigmes techniques s’ajoutent et elle les dépasse petit à petit, en travaillant assidûment. Ce qui semble simple ne l’est pas du tout car aucune erreur n’est permise. “Il me faudra encore quelques années pour réaliser tous mes projets !” me confie-t’elle.

Elle aime chiner sur les brocantes des pièces de récupération qui l’inspire tout comme cette créatrice de bijoux, Pascale Monvoisin dont on peut découvrir son travail sur internet et dans les magazines. “C’est très fin et authentique”, me dit Sabine

Sabine aime ce qui a été fait dans les siècles précédents. Elle a le projet de créer une pièce avec de la fourrure, petites pièces de vison récupérées dans le but d’y ajouter un fermoir en argent et approcher un style plus médiéval. "Quelque chose d’un peu extravagant qui ne se portera pas tous les jours !"

“J’ai une très grande soif d’apprendre… la bijouterie est un domaine infini… un jour je toucherai l’or ! Et je souhaite qu'aujourd'hui mes bijoux soient accessibles au plus grand nombre".

Ses réalisations en argent 950

 Bague "oiseau"    et boucles d'oreilles : plaque argent, fil d'argent, pierres de lune

img01

img03

 

 

 

 

 

 

"Je me définis comme artisan créateur et je suis dans le respect des métiers d'art".

Bracelet et bague en plaque d'argent    -  Boucles d'oreilles en fil d'argent, triangles présentant une difficulté technique !    

img05                                  

  img04       

"Le bijou doit être solide, esthétique, facile à porter et aisé à entretenir !  Des contraintes qui réduisent le champ de créativité !"            

Bague en fil d'argent avec perles argent   - Bracelet plaque argent - motifs répétés sciés au Bocfil img10

 

img09

img12

 

Parure, collier et boucles d'oreille avec perles d'eau douces

 

 

 

 

Collier fils d'argent et perles d'inspiration médiévale et bracelet perles assorti

img26A droite, Ensemble fait de fils et de plaque d'argent. Au collier, une réalisation de votre choix peut y être accrochée.

 

 

img24

 

Photos réalisées par Marie-Hélène Tercafs et modèle : Daphné

Petit lexique, pour en savoir plus !

- Fil argent écroui : ce fil n'a pas été recuit. Il est d'origine, beaucoup plus dur à travailler et hyper solide.

- Fil recuit : il est plus souple, se travaille plus facilement, permet de sertir les pierres ou le bois.

- Les apprêts : tout ce qui a trait aux finitions : fermoirs (exemple mousquetons), anneaux (fermés ou ouverts), papillons, clous, petits tubes, perles. "Des choses standard que j'utilise assez peu. Je préfère faire mes propres fermoirs."

- Les plaques ont des épaisseurs différentes qui varient de 0,40 mm jusqu'à 1 mm pour moi mais cela va bien au-delà ! Les plaques fines sont plus difficiles à scier avec le bocfil mais conviennent très bien pour des boucles d'oreille.

A retenir et programmer dans vos agendas :

1/ Exposition Divergenthabilité II Salle XP4 - rue V. Hugo 52 -1030 Schaerbeek les 13-14-15 octobre 2017 - 23 artistes interviennent dans de nombreuses activités artistiques.

Le vendredi à partir de 19 h, vernissage et performances à partir de 20 heures.

Exposition ouverte le samedi et dimanche de 10 h à 18 heures. Performances à partir de 14 heures. Entrée Libre

2/ L'atelier de Sabine Hartwich sera ouvert au public les 21 et 22 octobre dans le cadre de "Wallonie Bienvenue", 11 avenue du Ruisseau de Godru à 1300 Wavre.

Je vous encourage tous à venir rencontrer cet artisan créateur dans son lieu qui a du charme !

A tout bientôt.