Bonjour à tous,

 La Galerie "Valverde Art Gallery", jeune galerie parisienne installée Place des Vosges dans le 4e arrondissement de Paris avait investi les lieux du 44 rue de la Concorde à 1040 Bruxelles, près du Sablon, avec la très belle exposition de Julien Friedler "La Parole des Anges" et ce du 23 au 30 mai 2018.

J'y ai été fort bien reçue par Marc Valverde dont voici les contacts : Tél : 06 13 60 14 51 - valverdegallery@gmail.com et wwwvalverde-gallery.com et j'ai rencontré sur place des personnalités intéressantes !

Voici ce qu'écrit Dominique Stella dans le livret qui nous fut remis.

"Julien Friedler est né en 1950 à Bruxelles. Il vit et travaille à Monaco.

L'exposition présente des oeuvres picturales réalisées au début des années 2000, qui développe dans un langage crypté toute une symbolique de signes composant le tableau.

Ces pictogrammes souvent sur fond noir proposent un récit coloré et mystérieux que l'artiste nous invite à déchiffrer."

Ci-dessous : "Extase - 2002 Acrylique sur toile"

17_EXTASE_149

"L'exposition compte quelques exemple remarquables de ce cycle pictural, conceptuel dans son contenu et esthétique par sa forme dans lequel Friedler met en place un langage codé, ésotérique, primordial, basé sur une mystique du signe."

(Un cahier des principaux signes avec leur interprétation était à la disposition du public pour une meilleure compréhension des oeuvres.)

Julien Friedler nous informe : "La Parole des Anges est une mystique, une langue fondamentale sous-jacente à la prolifération des discours, chaque signe, voire l'entièreté du tableau pourront donc faire l'objet d'une méditation".

"A travers la mise en place de ce langage, Julien Friedler établit une cartographie des concepts qui interrogent l'homme sur l'idée du Sacré dont il tente d'interpréter les mystères par le biais d'une écriture quasi religieuse". 

L'artiste, Julien Friedler, présent dans la salle, a prononcé un petit discours où il disait en substance : "Dans cette crise identitaire que nous vivons, ce chaos, l'artiste rétablit les repères dans ce monde où tout est rapide, instantané. La méditation, l'arrêt sur l'image dans le quotidien apporte du recul, de la patience, de la lenteur. L'artiste génère hors temps et hors espace un espace de paix et de beauté qui nous rapproche de la vérité."

J'ai pensé alors au très beau livre de Charles Pépin "Quand la beauté nous sauve" et qui dit ceci "La beauté ne se regarde pas : elle se vit. Voilà la force de la beauté : elle nous rappelle que nous pouvons habiter le monde".

"Papier peint - 2013 - acrylique sur papier" et "Thème et Variations" - 1998 - acrylique sur toile"                   

                                                                                                                                   

20_PAPIER_PEINT

1_THEMESETVARIATIONS_155

                                                                        

5d4eb3e075ab491981f3b7f03a81801d       Viva Zapata - 1998 - acrylique sur toile

 

Et pour conclure, je retiens cette phrase de Spinoza : "Tout être s'efforce, autant qu'il est en son pouvoir, de persévérer dans son être". C'est ce que je ressens à la lecture de ces oeuvres, un profond désir de l'artiste d'être lui-même et de nous faire partager son cheminement intérieur.